image de gerbe cosmique

Le projet ballons cosmiques

L'évènement historique

HessAu début du 20ème siècle, les scientifiques cherchaient à comprendre pourquoi leurs appareils électriques se déchargeaient spontanément.

Afin de faire la preuve que cet effet était du à un rayonnement d’origine terrestre, en 1910 Théodore WULF monta ses instruments en haut de la Tour Eiffel. Il constata alors que la diminution du taux de décharge était bien moindre que prévu. Ce résultat persuada les physiciens que seules des mesures à haute altitude menées à bord d’un ballon aérostatique permettraient d'en savoir plus sur l'origine de ce rayonnement.

Le physicien autrichien Viktor Franz HESS avait décroché en 1911 une subvention de l’Académie Impériale des Sciences de Vienne qui lui permit de mener une série de dix vols en ballon. Le vol décisif se déroula le 7 août 1912 entre Aussig, en Bohême, et Pieskow, dans le Brandebourg. Ayant atteint une altitude de 5 350 m, HESS mesura un taux de décharge très largement supérieur à la référence sol. Il en conclut que "la seule manière d’interpréter les résultats est d’admettre l’existence d’un rayonnement très pénétrant, d’une nature encore inconnue, venant principalement d’en haut, et étant très probablement d’origine extraterrestre".

Le projet

Pour célébrer le centenaire de la première expérience spatiale sur le rayonnement cosmique, nous voulons refaire l’expérience de HESS, en lâchant des ballons sondes capables de monter au delà de 10 km en emportant une charge de 2 kg et équipés d’un parachute permettant la récupération. Cette charge sera composée d’un détecteur (un compteur Geiger), d’un émetteur, d’un traceur GPS et d’instruments pour les prises de données météo.

Pour cette opération, nous bénéficierons des partenariats du CNES (service Jeunesse et acteurs de l'Education) et de l’organisme Planète Sciences qui nous apporteront leur expertise pour tous les aspects ballons.

Le pilotage scientifique, en ce qui concerne la détection des cosmiques sera assuré par les physiciens Anataël Cabrera, Cyril Lachaud, François Lebrun, Anne Lemière, Etienne Parizot et Jacques Paul. Ce projet a été lancé à l'initiative d'un étudiant stagiaire : Dylan Bourgeois.

Les objectifs

Le concours

L'équipe qui aura réalisé le meilleur dossier de retour d'expérience effectuera un séjour à Pise (Italie) avec la visite du site de l'expérience Virgo.

L'exposition

Le "Roman des Rayons Cosmiques" s'expose du 2 au 13 octobre 2012, à l'Université Paris Diderot, dans le Hall des Grands Moulins.
Voir le diaporama de l'exposition.